Copropriété

Comment financer vos travaux de rénovation énergétique ?

Rédigé par Copropresta

Cela fait plusieurs années que vous êtes dans votre maison ou appartement, vous vous y sentez bien et aimerait bien y rester encore longtemps. Par conséquent, vous commencer à envisager des travaux de rénovation énergétiques qui vous permettront de faire des économies sur le long terme.

Seulement, ces transformations ont un coût conséquent. Heureusement pour vous, il existe aujourd’hui de nombreux moyens de faire financer une partie de vos travaux par le biais de prêts ou d’aides prévus à cet effet. On vous offre un petit éclairage sur la question.

Les aides proposées par l’Etat

Depuis une dizaine d’années maintenant, l’Etat veut apporter son soutien aux ménages désireux de réaliser chez eux des travaux visant à améliorer les performances énergétiques de leur domicile. A ce titre elle propose plusieurs aides, et notamment différents prêts variant selon les travaux envisagés et qui répondent à des critères précis définis par décret en ce qui concerne la nature proprement dite des travaux.

C’est par exemple le cas de l’éco-prêt à taux zéro sans avance de trésorerie accordé aux particuliers ayant décidé d’engager des travaux de rénovation de leur logement. Il est actuellement mis à l’essai jusqu’au 31 décembre 2018 et sera éventuellement prolongé s’il a fait ses preuves.

Ce prêt à taux zéro s’adresse aux personnes physiques (propriétaires occupants ou bailleurs), mais également à des sociétés non soumises à l’impôt sur les sociétés. A noter que pour obtenir ce prêt d’argents, le logement sujet aux travaux doit être la résidence principale (maison ou appartement) de celui qui souscrit au prêt.

L’Etat organise également un système d’allègement fiscal pour les ménages envisageant ce types de travaux, avec par exemple la mise en place du Crédit d’Impôt pour la transition énergétique. Si vous en faîtes la demande et que votre dossier est retenu, il va permettre de déduire de votre impôt sur le revenu 30% des dépenses liées à l’achat de nouveaux équipements mais également de la main d’oeuvre ayant permis d’effectuer ces travaux liés spécifiquement à une rénovation énergétique.

Cette exonération fiscale partielle ne pourra être effectuée que sur présentation de justificatifs prouvant l’achat d’un certain type de matériel lié à l’isolation des toitures ou des murs donnant sur l’extérieur, mais également des planchers. Ce crédit fonctionne également concernant l’installation d’équipements de chauffage utilisant une source d’énergie renouvelable par exemple.

Des solutions également présentes à l’échelle locale

Les collectivités locales, elles aussi, s’engagent pour accompagner leurs administrés dans leurs projets de rénovation énergétique de leur domicile. Ainsi de nombreuses villes, communautés d’agglomérations, conseils départementaux ou régionaux allouent une partie de leurs ressources à ce type d’aides, en proposant par exemple à l’image de ce que fait l’Etat à une échelle plus grande des taux des prêts avantageux ou même des crédits d’impôts fonciers.

About the author

Copropresta

Leave a Comment