Copropriété

Copropriétaires, quels travaux entreprendre ?

Rédigé par Julien

Lorsque l’on est copropriétaire d’un immeuble, il est tout à fait envisageable d’entreprendre certains travaux, notamment des travaux d’isolation.

Pour qui ?

Lorsqu’il ne s’agit que de travaux dans une partie privée, ces travaux sont laissés à la discrétion du copropriétaire concerné ; en revanche, pour tous les travaux qui touchent aux parties communes de la copropriété, un vote est organisé entre les copropriétaires pour décider du montant des travaux en question. Pour de petits travaux d’entretien (changement d’ampoule, d’interrupteur…) ou pour des travaux d’urgence, nécessaires à la conservation de l’immeuble (fuite d’eau, réparation de chaudière…), le syndic n’a pas besoin de réunir en assemblée générale les copropriétaires pour prendre une décision. Dans le cas de travaux de calorifugeage, il n’est pas nécessaire de passer par une assemblée générale de copropriété. En effet, l’Etat français ayant pour objectif de réduire de plus de 20% sa consommation énergétique et ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2020, la législation en vigueur aujourd’hui s’est beaucoup assouplie : les copropriétaires peuvent maintenant effectuer ces travaux en toute simplicité.

Pourquoi ?

Le calorifugeage permet de faire baisser d’une manière non négligeable ses factures d’électricité. En isolant les tuyaux d’eau chaude, on évite les pertes de chaleur et donc le gaspillage. On peut économiser jusqu’à 10% d’énergie par an, grâce à un bon travail de calorifugeage. De plus, le calorifugeage sert à mieux maîtriser la température de son logement, puisqu’il permet de mieux conserver la chaleur dans tout le réseau de tuyaux. Il est vivement recommander de réaliser un calorifugeage, par exemple, lorsque les tuyaux se trouvent relativement éloignés des pièces à chauffer, ce qui est souvent le cas dans une copropriété, mais aussi si les tuyaux en question ont à traverser des pièces froides (tel qu’une buanderie, un parking…) Enfin, calorifuger ses tuyaux est sans conteste un choix écologique, au même titre que beaucoup d’autres travaux d’isolation. Or, ces derniers permettraient de réduire de beaucoup les gaz à effets de serre sur le long terme ; c’est pourquoi ces travaux s’inscrivent dans le cadre de la loi de transition énergétique pour la croissance verte de 2015.

A qui s’adresser ?

Cette réduction conséquente d’énergie est possible à condition que les travaux soient faits par un professionnel connaissant bien son métier. Le calorifugeage est effectué par un chauffagiste ou parfois par un plombier ; mais tandis que ce dernier s’occupe principalement des installations individuelles, le chauffagiste est parfois amené à équiper un immeuble tout entier. Il est important de vérifier au degré près ce que le chauffagiste auquel on fait appel indique sur son contrat ; demander un devis et faire des recherches sur Internet pour y trouver des sites de chauffagistes reste le meilleur moyen d’effectuer le bon choix. Le site Mon Calorifugeage Gratuit permet par exemple de bénéficier de l’isolation des tuyaux de chauffage à moindre coût sous conditions de ressources.

About the author

Julien

Leave a Comment